lacsombre227
La Voie naturelle

Jean-Marie Paglia

Développement personnel, bien être, spiritualité…

 

 

Les Trois trésors du Tao

 

Cet article est la traduction d'une vidéo de maître Chen,

que l'on peut retrouver en anglais sur son site:  www.daousa.org

sous l'onglet Daoism

  AboutTaoism1

A propos du taoïsme

 

Le Taoïsme est apparu il y a environ  5000 ans.

Le Tao signifie le chemin, la vérité, le principe, la Voie. De nos jours, on peut l'aborder non pas comme une religion, mais plutôt comme un art de vivre.

L'art de vivre en harmonie avec l'univers, ainsi qu'en harmonie avec soi-même, intérieurement et extérieurement.

Il comporte trois trésors qui sont : la conscience, la compassion et le pardon.

La conscience est ce qui est le plus important pour les humains. (1) La conscience peut littéralement se traduire par bienveillance. La bienveillance est l'origine de la nature humaine. On retrouve ce même principe dans le confucianisme.

Quand on a conscience d'être bon envers soi-même, alors on apprend à aimer. Si on a de la compassion, de la souplesse, de la douceur, envers soi,on peut être un humain capable d'amour et de compassion. Nous avons tous ces qualités conscientes.

Le monde d'aujourd'hui est en état de chaos, parce que nous sommes habités par les désirs matériels : l'emploi, la famille, les emprunts... autant d'obligations qui produisent une vie pleine de stress. Nous perdons la conscience d'avoir de l'amour et de la compassion pour nous-mêmes. Le stress devient une excuse pour ne pas être aimable envers soi et les autres qui nous entourent. Par une réaction en chaîne, nous jugeons les autres, et sommes aussi l'objet de jugements. Cela devient un cauchemar. Nous ne ressentons pas d'amour pour nous-mêmes, nous n'en ressentons pas pour les autres : la famille, les parents, les enfants, les amis, la communauté, le monde.

Nous perdons la compassion, la gentillesse, qui est un don du ciel. C'est l'univers qui nous a donné la bonté de notre nature.

Tourner nos sens vers l'intérieur permet de retrouver notre conscience, et de nous accepter. Lorsque nous apprenons à nous aimer, nous devenons capables d'aimer les autres.

C'est là le premier principe du Tao. Demandez-vous : est-ce que je m'aime moi-même ? Est-ce que j'aime ceux que je prétends aimer ?

Le second principe est la compassion. Lorsque vous avez l'amour dans le cœur, vous êtes compatissant. La compassion vous rend différent des autres. Elle fait de vous une personne extraordinaire. Elle vous permet de dépasser l'attachement humain ; la négativité, les défauts humains ne vous affectent plus, vous devenez compatissant. L'amour peut s'appliquer, c'est une application de la conscience . Vous devenez capable d'appliquer la compassion à ceux qui vous entourent sans aucun jugement sur la race, l'apparence, l'intelligence... Nous aimons les gens tout comme nous nous aimons nous-mêmes ; nous devenons des citoyens de la planète, qui appliquent une conscience compatissante à notre monde. Nous sommes tous les mêmes, nous partageons le même air, le même soleil... La compassion est l'application de la conscience.

Le troisième principe est le pardon. Grâce à la conscience, à la compassion, nous sommes capables de nous pardonner à nous-mêmes et ensuite capables de pardonner aux autres. Le pardon est une qualité d'Immortel. Vous passez au-delà des qualités ordinaires. Vous ne persécutez pas les autres. Vous dépassez les problèmes de travail, de manière de vivre. Vous savez vivre et laisser vivre. Je mérite la façon dont je veux vivre et les autres méritent aussi la façon dont ils veulent vivre. Sans jugement. Nous ne sommes plus les victimes de la vie, mais les maîtres de notre vie.

Quittez votre nid confortable et rapprochez-vous des autres. Si nous ressentons assez d'amour nous sommes capables de pardonner ce que les autres nous font et quoi que ce soit. Nous n'avons pas besoin de sortir des armes pour nous défendre.

Les trois applications de la conscience. Nous apprenons à suivre la nature, aimer le monde, nous aimer nous-mêmes, avoir de la compassion, pardonner. Alors le monde deviendra un endroit de vie magnifique et harmonieux comme il doit l'être. Un endroit pour vivre dans une grande harmonie et une grande paix.

 

NOTES de la rédaction

1. Conscience.  Le mot utilisé se réfère davantage à la conscience morale qu'à la fonction de perception. Mais il n'y a pas grande différence entre les deux.

Le mot bienveillance est employé indistinctement des mots amour ou bonté.

 

☯︎

Retour Enseignements 1

ENSEIGNEMENTS (5)

Capturedecran20180813a1