La Voie naturelle
Développement personnel, bien être, spiritualité…

Jean-Marie Paglia

lacsombre227

ARTICLES (3)

Capturedecran20180813a1

14 novembre 2010

Ici et maintenant et plus tard

 

 

 

Ici et maintenant et encore un peu plus tard

Il n'est pas facile toujours d'accorder notre expérience avec l'enseignemen

Ainsi, par exemple, la notion d'un chemin  parcourir et l'idée que tout se passe ici et maintenant.

Et pourtant les deux coexistent.

Car le chemin, la Voie, et l'objectif final à atteindre sont en fait une seule et même chose.

Le but final, c'est d'atteindre notre propre nature.

Et pourtant, nous l'avons déjà.

C'est donc plutôt de réunir la petite parcelle que nous possédons, avec le grand tout universel.

Unir le moi avec le Soi. (= Éveil, dépassement de l'ego.)

Le problème vient du fait que nous sommes sur terre, une zone d'énergie lourde et grossière, où les choses s'accordent mal, mais nous sommes dotés d'une âme céleste qui aspire à compléter la perfection qu'elle contient.

Ainsi, au cours d'une méditation, nous atteignons, ou au moins nous approchons cette réunion, la communion entre notre âme divine et celle de l'univers. 

Lorsque nous retournons dans le quotidien, des surprises nous attendent.

Nous retrouvons nos défauts et nos problèmes. 

Tant et aussi longtemps que nous sommes présents ici bas, nous devons affronter les conditions de la vie terrestre.

Et même quand nous aurons trépassé, nous serons des ombres, des êtres imparfaits voués à repartir pour un tour.

Jusques à quand ? Jusqu'à ce que nous ayons pleinement complété notre propre nature, pleinement réintégré le tout originel. 

C'est le sens de notre destinée sur terre : se réaliser pleinement. C'est la nécessité d'un travail sur soi qui est long, et assez ingrat.

La condition humaine est faite d'ambiguïté, de dualité, de paradoxes.

Un bon exemple est le problème du Bien et du Mal. 

Les enseignements disent que le Bien et le Mal n'existent pas, car tout existe en profonde harmonie.

C'est vrai. Mais pas à notre niveau. Dans la vie ordinaire terrestre, le Bien et le Mal existent bel et bien. Ils n'ont pas encore été réunis dans la neutralité suprême.

Marcheur1

L'instant présent est vécu par notre âme profonde, mais dès que nous entrons dans l'action, dans la pensée, dans le quotidien, le passé et le futur s'invitent pour danser autour.

Tout l'univers créé ( = manifesté,) est fait d'énergie en mouvement, qui suit donc son chemin.

En tant que grande Unité, tout l'univers est l'instant présent. En tant qu'existence ici-bas, au milieu de l'échelle, entre Ciel et Terre, nous vivons dans le temps, (et même que nous aimons ça.) 

On comprend donc le sens des paroles un peu mystérieuses des enseignements qui parlent « d'agir sans agir, » de faire sans rien faire.

Dans la méditation, nous agissons sans agir. Dans l'immobilité nous avançons, dans la vacuité, nous sommes plus que jamais.

Dans la pratique du mental vide, propre et non occupé, nous rejoignons notre être profond sans rien faire.

Et lorsque dans le monde extérieur nous agirons, nous penserons, beaucoup de choses se produiront d'elles-mêmes, heureuses et imprévues si nous les avons méritées. Sinon, l'inverse.  

Ceux et celles qui usent leurs semelles sur le chemin de Compostelle tirent la langue et soignent leurs pieds douloureux. Mais ils continuent jusqu'au bout. Pourquoi ?

Parce qu'ils portent en eux la destination finale.

la Voie et le chemin pour l'atteindre sont une seule et même chose.

 

 

☯︎

Retour Articles 1